quinta-feira, 17 de junho de 2010

Burca: uma tomada de posição laicista

  • «(...) La burqa, loin de n’être qu’un vêtement exotique ou coutumier, est un uniforme qui a pour fonction de proclamer la condition inférieure et la soumission de la Femme, imposée ou acceptée. En France, elle constitue une insulte symbolique envers les trois termes de notre devise :
  •  - envers la Liberté, prise dans son sens le plus banal : liberté refusée aux femmes de choisir un style de vêtement en harmonie avec les usages conviviaux du pays où elles vivent, et cela pour des motifs prétendument d’observance religieuse ;
  •  - envers l’Égalité, parce que seules les femmes sont soumises à ce diktat vestimentaire, et qu’il consacre leur soumission aux hommes ;
  •  - envers la Fraternité et le savoir-vivre, parce que ce vêtement a justement pour objet d’interdire les échanges de regards, alors que le regard est le premier pas vers un acte fraternel ; allons plus loin : la burqa est insultante parce qu’elle nous éloigne de la personne qui la porte, comme si nous étions indignes d’entrer en contact fraternel avec elle.
  •  - De plus, la burqa constitue une insulte symbolique envers les combats pour l’égalité menés par les Femmes, qu’elles soient d’origine française ou étrangère. Elle constitue un exemple déplorable pour la jeunesse française, et comme telle, elle est à bannir de la voie publique.
  •  - Constituant une barrière au regard et à l’expression du visage, la burqa est évidemment inacceptable pour les rapports civils avec tous les agents de l’Administration. (...)» (Excerto de um texto recebido por correio electrónico do Mouvement Europe et Laïcité)
Tomadas de posição de associações: Mouvement Europe et Laïcité, Union des Familles Laïques, Libre Pensée.